Les 12 contes de minuit

Bachi.jpg Auteur : Salim BACHI

« Jumelles aux poings, le Cousin flinguait quarante cigarettes par jour en épiant ses voisins : les fenêtres de Cyrtha captivaient le Cousin. Le Cousin ne se nourrissait pas, ou peu : il fumait ses deux paquets de cigarettes par jour, buvait trois litres de café, et reluquait ses voisines sur le point de se coucher. » S.B

Douze nouvelles à l’écriture grinçante, tour à tour allégorique, violente et crue, grotesque parfois, qui tentent de dire ce qu’a été l’Algérie des années noires. Ce recueil à la construction brillante — expérimentale mais d’une implacable rigueur —, est traversé par des personnages : celui qu’on appelle Le Cousin, Rachid Hchicha l’universitaire, son co-locataire, un flic de la très spéciale BRB (Brigade de Répression du Banditisme), Merguez-frites un collègue qui sauvera la vie à ce dernier… Tous se meuvent, tels des somnambules, dans Cyrtha, la ville imaginaire où se situaient déjà les deux premiers romans de l’auteur. Avec « Les douze contes de minuit », Salim Bachi confirme la puissance singulière de sa littérature : un univers et une voix propres s’affirment. Il dit sa terre natale, ses déchirements, ses contradictions, ses odeurs, sa beauté morbide avec un talent immense.

Titres du même auteur :

Pas de titre du même auteur