Mouillon.jpg

Alger, le tunnel des facultés

auteur:Philippe MOUILLON

Un passage dans la lumière.

Au cœur d’Alger, un lieu mythique : le tunnel des Facultés. Philippe Mouillon décide d’en bouleverser l’usage en projetant des œuvres d’ombres et de lumières, créations de plasticiens du monde entier. Il offre ainsi à la ville, aux piétons et aux automobilistes, un véritable musée d’art contemporain qui renouvelle leur quotidien et élargit leur imaginaire.

Ce livre, à la croisée des genres, restitue cette aventure. Il mêle les images, que les artistes – algériens, brésiliens, estoniens, indiens, sud-africains… – ont inventées pour l’occasion, à des textes littéraires et aux photographies d’Ammar Bouras. Tous dessinent la forme d’une ville et d’un lieu ouverts à la diversité du monde, vivants, en mouvement.

Ce livre devient alors un creuset où se fondent mots, langues et lumières.
textes de nicolat charlet, gilles clément, bachir mefti et youssef seddik

Philippe Mouillon utilise la ville comme un médium et compose des œuvres qui conjuguent les sensibilités identitaires locales avec notre réalité contemporaine faite de migrations de populations et de transferts accélérés d’informations. Attentif aux nouvelles échelles de temps et d’espace qui structurent les sociétés actuelles, il conçoit des œuvres urbaines transversales qui associent en réseau des artistes des cinq continents, écrivains ou plasticiens, dans un processus où chacun confronte avec les habitants du site son expérience singulière du monde.

Il a ainsi composé ces dernières années des interventions urbaines pour des villes aussi différentes que Grenoble (Façades imaginaires, 1989), Vancouver (The Other Gaze, 1992), Rio de Janeiro (Arcos da Lapa, 1996), Sarajevo (Légende(s), 1996)…

Titres du même auteur:

Pas de titre du même auteur