Les outils pour bâtir un business plan

auteur:Brahim Lakhlef

Le créateur d’entreprise ou l’initiateur d’un projet est confronté, à chaque étape de la matérialisation de son idée, à des demandes de documents. Il a le choix entre faire appel à un cabinet spécialisé ou recruter des cadres compétents dans les domaines des finances, de l’administration et de la technique.

Il a besoin de comprendre pourquoi la banque accorde une importance capitale aux fonds de roulement, au BFR, au cash flow, à la capacité d’autofinancement, à la rentabilité des investissements, à la valeur ajoutée…? Il a besoin de pouvoir interpréter ces notions, d’avoir une idée sur le choix du type et du mode de financement et les bases de détermination des montants du financement. Quel est le type de financement le plus approprié à son projet ? Quelles sont les garanties à présenter ? Comment faire des prévisions réalistes et évaluer les résultats attendus de l’activité future de son projet ? Quelles sont les conditions pour qu’une entreprise soit considérée comme PME ? Il doit connaître ces paramètres car, il y a des avantages et des garanties qui sont accordés exclusivement aux PME.

Une connaissance rudimentaire de ces outils est utile, elle conditionne et favorise la transformation de « l’idée d’un projet » en un document concret qui consiste à retracer tout le processus : de la création de l’entreprise, à la production en passant par le financement.

Faute de ces connaissances, le promoteur n’arrivera pas à franchir la transition entre « idée. » et la concrétisation du projet et à l’élaboration de documents, notamment le business plan qui est la première étape de la matérialisation du projet. Il y a une sorte de coupure entre les deux phases, quelque chose échappe au promoteur, il n’arrive pas à faire le lien.

Ce lien est apporté par la compréhension de quelques notions fondamentales dans la vie d’une entreprise et dans sa gestion.
Le défi pour nous est de pouvoir présenter la gestion de l’entreprise, ses principes et ses règles, d’une manière simple, sans déformer le contenu fondamental, car ici on ne s’adresse pas aux gestionnaires rompus dans la gestion des entreprisses ou aux diplômés en gestion ou en économie, nous nous adressons aux jeunes qui ont des idées, de l’ambition, qui veulent lancer une activité, mais qui n’ont pas eu de formation ou d’initiation en gestion.

Après le livre qui a traité de la « Création et gestion des entreprises », nous essayons dans ce deuxième ouvrage de présenter de la manière la plus simple, mais aussi la plus exhaustive un document fondamental demandé aussi bien par les banques que par les organismes d’octroi d’avantages ou de garanties : le plan d’affaire ou le business plan. C’est aussi un document de suivi et d’évaluation pour le gestionnaire. Le business plan est donc un outil incontestable et incontournable.

Titres du même auteur:

Créateur d'entreprise, dirigeant d'entreprise: profils, motivations et compétences
les outils pour bâtir un business plan
Création et gestion d’entreprise, les erreurs à éviter
Qualité des institutions, réformes et résultats économiques