Sur ma terrasse algéroise: D'aimer, c'est un peu vivre...

auteur:Fadéla Chaïm-Allami

A l’exemple de sa poésie, toute de sensibilité et de délicatesse, Fadéla Chaïm-Allami nous invite, du haut de sa terrasse algéroise, à un récit de voyage dans son Alger la blanche que chantèrent si bien, chacun à sa manière, Himoud Brahimi dit Momo et Anna Gréki. Ni l’amertume qui transparaît à travers les mots ni l’incertitude des lendemains qui déchantent n’arrivent à étouffer l’amour qui la torture et les passions pour sa ville et pour la vie qui la brûlent, le tout réuni en un cri/écrit à la prose aussi flamboyante que sa poésie.

Titres du même auteur:

Ode aux errants. Dédicace au pays
Diwân du silence mugissant