Vie culturelle à Alger 1900 - 1950

auteur:Paul SIBLOT

Trouver les points d’appui, aussi ténus soient-ils, à partir desquels une fois digérées les nostalgies auto-mystifiantes des uns et la colère légitime mais désormais improductrice des autres, la victoire de la nation algérienne sur l’ordre colonial français puisse être vécue, d’une rive à l’autre de la méditerranée, comme une victoire commune annonciatrice de nouvelles “Andalousies”, au sens berquien du terme, telle est la tâche aujourd’hui de toutes celles et de tous ceux qui, sur les ruines de la modernité classique et des avatars de l’humanité réelle de son abstraction humaniste, tentent de contribuer à l’émergence d’une nouvelle modernité qui seule peut fonder la possible résilience du traumatisme colonial.

Titres du même auteur:

Pas de titre du même auteur